Les Avocats vent debout contre la réforme des retraites

Les raisons de la colère des avocats : la réforme des retraites impacte directement les Avocats.

Les Avocats cotisent à un régime autonome, équilibré et qui ne coûte rien aux contribuables et solidaire puisqu’il reverse chaque année 100 millions d’euros au régime général.

L’équilibre des régimes de base et complémentaire est assuré respectivement jusqu’en 2043 et 2059.

La réforme envisagée va fortement augmenter les cotisations ; elle va les doubler.

Ce nouveau poids économique est trop lourd pour des milliers de cabinets qui vont devoir mettre la clé sous la porte.

Cela risque de créer des déserts juridiques et de réduire ainsi l’accès au droit.

C’est pour cette raison que les Avocats se sont engagés dans une grève aux côtés d’autres professions.

Face à la mobilisation des Avocats et la grève de tous les Barreaux depuis le 6 janvier, la Garde des Sceaux et le Secrétaire d’Etat chargé aux retraites, ont reçu les représentants de la profession le lundi 13 janvier sans pour autant faire la moindre proposition.

Dès le 15 janvier, la Garde des Sceaux a transmis une lettre précisant aux Avocats qu’ils pourraient conserver leur caisse de régime autonome.

Derrière cette mascarade, laissant aux Avocats une caisse vide inclue dans le régime universel sans aucune autonomie et uniquement destinée à être un guichet unique dont le coût sera répercuté aux Avocats sans pour autant apporter la moindre solution ni au doublement de leurs cotisations, ni à la baisse de leur retraite, la mobilisation se poursuit.

C’est la raison pour laquelle les Avocats du Barreau du Val d’Oise sont en grève, sollicitent de nombreux renvois devant les Tribunaux, participent à des rassemblements interprofessionnels et manifestent.

Manifestation au Château de Versailles le 17 janvier 2020

http://www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-les-avocats-perturbent-la-rentree-de-la-cour-d-appel-17-01-2020-8238267.php