Billet d’humeur de la Bâtonnière du Val d’Oise

Evelyne HANAU

 

 

Les avocats se mobilisent contre le projet de réforme des retraites.

Pourquoi les avocats se mobilisent-ils contre le projet de réforme des retraites ?

Sur la forme :

Monsieur Jean-Paul DELEVOYE, haut-commissaire aux retraites a présenté le 18 juillet 2019 un rapport concernant les retraites en France.

D’abord Haut-Commissaire aux retraites, celui-ci entre au gouvernement pour soutenir et défendre ce projet dicté par le pouvoir politique en place.

Contrairement à ce qui est indiqué aujourd’hui dans les médias, le rapport n’explique pas un régime universel des retraites par une nécessité budgétaire, économique ou démographique mais compte tenu « de la défiance des français à l’égard des régimes spéciaux ».

Ce rapport n’est donc pas impartial ; ce qui explique probablement l’entrée au gouvernement de Monsieur DELEVOYE.

Ce rapport, est un plaidoyer pour aboutir à un régime universel.

Aujourd’hui Monsieur DELEVOYE démissionne compte tenu de ses oublis de déclarer des mandats et des activités. Le Président de la République reçoit et accepte cette démission avec « regret ». C’est un scandale d’un point de vue de la morale et de la probité.

 

Sur le fond :

Le régime de retraite des avocats est un régime autonome qui ne coûte rien à la collectivité, bien géré et solidaire.

En effet plus de 92 millions par an sont reversés aux régimes déficitaires par le régime des avocats, soit 1.200 € par an et par avocat !

Les avocats se mobilisent contre ce projet de réforme.

Le régime autonome de retraite des avocats géré par la Caisse Nationale des Barreaux Français (CNBF) est un organe indépendant.

En portant atteinte à la retraite des avocats, les pouvoirs publics portent atteinte à l’indépendance des avocats qui constitue pourtant, pour les justiciables, une garantie de défense de qualité.

Les avocats du Barreau du Val d’Oise comme les avocats partout en France se mobilisent et exigent le maintien de leur régime autonome.

A Pontoise, le 16 décembre 2019